CS PLEDRAN : site officiel du club de foot de PLEDRAN - footeo

Un dernier samedi 2018 mémorable

23 décembre 2018 - 13:36

Après avoir fait le bilan de la première partie de saison la semaine dernière, certains joueurs et éducateurs ont du trouver curieux d'oublier qu'un match en retard restait à jouer pour les U13 et U17.

Désolé de ne pas avoir attendu ce week-end, mais finalement ce qui s'est passé samedi n'est que le prolongement de ce qui a été dit une semaine plus tôt.

On peut quand même parler de joli cadeau de Noël avant l'heure que se sont fait les U13. Après la belle remontada du week-end dernier face au Carré des Halles (Ploeuc, St Carreuc...), les U13 A ont montré leur réussite devant le but face au Vieux Bourg. Joyeux Noël donc aux buteurs Marius, Mael (x2), Peran et Alexis qui auront un soulier un peu plus rempli le 25 du coup. Victoire du CSP logique avec un match bien géré... mais les petits filous ont cru bon d'offrir des cadeaux à leurs adversaires qui ont marqué 2 fois. La générosité Plédranaise ! A 5-2, c'est une bonne fin d'Année pour Bertrand Soyez, Christophe Bochet, Erwan Corre... et Anthony Rault dont les bons conseils et le rôle auprès de enfants est trop souvent oublié dans les articles du CSP. Bravo messieurs pour votre investissement. Parfois les résultats manquent pour mettre en avant la qualité de la formation. Alors quand en plus les victoires sont là ... !!!

Une qualification en coupe de Bretagne face au Stade Briochin, c'était le cadeau de Noël dont rêvait les U17. Parfois pour Noël, certains enfants reçoivent des très gros cadeau. Et celui ci pouvait paraitre gigantesque.

Et samedi, la machine à souvenir à fonctionné !!!

Kilian Helliet avait préparé un système particulier pour faire déjouer les griffons. La logique mise en place d'un 4-5-1 est aussi risquée car si au bout de 5 minutes on prend 1 but, le schéma défensif peut exploser. Mais pour encaisser un but aussi vite, il aurait fallu ôter un membre de notre gardien Clément Keravis. Ses 2 bras et 2 jambes étaient comme des remparts infranchissables.Néanmoins, avant d'arriver jusqu'à notre gardien, les jaunes et bleus devaient passer notre défense où Evan Banaskiwitz à fait des merveilles. Habituellement meneur de jeu de son équipe, il a fait des malheurs auprès de la tour de contrôle Pierre Barbé.

Et avant de passer notre gardien et notre défense, les Briochins devaient s'extirper de notre milieu... où Hugo Ansquer a fait des ravages. Un poux, une sangsue, un poison : appelez le comme vous voulez quand vous l'affronter, moi je dis que c'est un trésor. Hugo est exemplaire sur le terrain depuis le début de saison. Et il ne pouvait manquer l'occasion du match contre le Stade Briochin pour ravir son papa qui fut autrefois un très bon joueur de coté lorsqu'il y jouait. Hugo n'a pas été le seul à bosser comme un fou. La qualité du match de Gabin Ternois sur le coté est aussi à souligner.

Un vrai gros match face à l'équipe A des U17 du Stade. Il confirme tout le bien qu'on peut penser de nos jeunes.

Premier gros tournant du match à la 30e : Plédran concède un pénalty... sorti par Clément Keravis ! Kilian, Jean-Noël et Jean-Marc, les 3 éducateurs, ont tremblé. Pas Clément ! Il garde dans la partie son équipe qui se créé quelques minutes plus tard une énorme occasion d'ouvrir la marque sur le synthétique d'Horizon.

C'est sans doute à cette occasion que nos U17 penseront sous leur sapin le 24 au soir. Et aussi à la fierté qu'ils ont eu de rentrer dans leur vestiaire à 0-0 au bout de la 1ere période.

Car quand on joue un adversaire de ce calibre, que la défense tient le choc, et qu'on a l'occasion de marquer, c'est déjà une sacré victoire. En tout cas, pas du tout une déception.

Mais la seconde partie du match sera plus compliquée. Les Briochins reviennent avec plus d'envie après une jolie remontée de bretelles. Les attaques se succèdent, mais ils ne marquent pas. Ce n'est qu'à la 70e que le seul but du match sera inscrit. Et la qualification obtenue par les joueurs de Gwen Toanen ne souffre d'aucune discussion.

Malgré tout on vient d'assister à un fait important : notre équipe U17 vient de poser des problèmes à un leader de regionale 1... quelques semaines après que notre équipe U18 ait fait trembler Vitré, autre leader de R1, en Gambardella. C'est bien là le signe d'une progression du CS Plédran.

La critique justifiée d'un club présent au niveau régional uniquement en Séniors A ne tient plus. La qualité de notre formation, comme il est écrit peu avant, ne s'illustre pas toujours par des résultats. Samedi, nos U17 ont perdu : oui, c'est vrai. Mais une étape a été franchie depuis longtemps au CS Plédran. Et les clubs qu'on affronte ne nous regardent plus de la même façon depuis que les résultats s'empilent en U15, U17 et U18... comme à l'école de foot.

Il y a des évolutions qu'on ne ressent pas, ou peu.

Ouvrez les yeux : ICI, C'EST PLÉDRAN ! CLUB RÉGIONAL !!!

 

Enfin, je ne pourrais clore cet article sans parler de notre footeux Plédranais le plus capé, si cher à notre coeur : Éric Blahic. Adjoint de Jocelyn Gourvennec, ils ont gagné le duel d'hier soir face aux monégasques de Thierry Henry et Franck Passi. Les Guingampais s'offrent aussi un joli cadeau de Noël avant l'heure en damant le pion au tigre Radamel Falcao, au Belge 3e de la récente coupe du monde Yuri Tielemans, et au géant international Polonais Kamil Glik.

Coup de chapeau aux Guingampais et au technicien Plédranais Éric Blahic dont le retour au bercail s'illustre enfin d'une victoire probante. Le CSP soutient l'En Avant !

VIVE LE CSP !!!

Commentaires

+