CS PLEDRAN : site officiel du club de foot de PLEDRAN - footeo

De l'ombre à la lumiere : Benoit Guillet, il affiche, il soutient

19 octobre 2018 - 18:21

La série de "de l'ombre à la lumière" continue avec un sacré personnage du club.  

 

Né le 19 septembre 1985, Benoit Guillet est peut être le plus grand passionné du CS Plédran

Benoit est quelqu'un de très attachant, d'une profonde gentillesse. Toujours près à rendre service, il s'épanouit dans le club de sa commune. Plédranais pur souche, Benoit se passionne très jeune pour le foot. Son papa, Didier, joue en sénior au CSP et initie Benoit aux joies collectives que seul le football permet.

L'ambiance familiale du club lui a toujours beaucoup plus. Il la découvre en 1995. Benoit a 10 ans, et il voit grandir une équipe de Plédran qui va faire bouillir le département 2 ans de temps. Ce sont les épopées coupe du Conseil Général 95 et 96 que nous avons longuement évoqué lors des Turlututu 7, 8 et 9. Le CSP renverse tout sur son passage. L'équipe est redoutable et joue tellement bien. N'importe quel enfant de l'age de Benoit se serait emballé pour cette aventure fantastique.

Devenu accro au club, il vient chaque samedi et chaque dimanche pour voir les matchs à domicile des jeunes et des séniors. Et quand ce n'est pas Plédran qu'il voit jouer, c'est En Avant de Guingamp ou le Stade Briochin qu'il va encourager. Il garde de sa jeunesse le souvenir du buteur Briochin Yannick Le Saux, ou les grands exploits en coupe de l'En Avant  

En 2011, le président Jean Luc Moriceau, qui voit comme beaucoup Benoit chaque week end, a la bonne idée de le responsabiliser pour le panneau d'affichage.   Benoit, et c'est le sujet pour ce vibrant hommage, est notre préposé au panneau des scores. C'est une tache que peu feraient, ou alors avec une certaine désinvolture. Mais Benoit prend cela comme un honneur. Regarder le travail de Benoit, c'est ce que chaque supporter fait quand il arrive en cours de match. Pas de panneau, pas de score : c'est indispensable.

Bien sûr les gens ne viennent pas voir des chiffres mais du jeu et des joueurs. Toutefois cette tache ingrate méritait qu'on s'y attarde un jour.   Depuis 2016, jean Luc confie à Benoit un nouvel affichage : celui des compositions d'équipes séniors pour le dimanche. L'affichage que l'on retrouve derrière la mairie depuis des décennies. Celui que les supporters attendent chaque samedi pour bien préparer son après midi du dimanche. Les Plédranais adorent venir voir les séniors le dimanche. La A comme la B et la C. Et Benoit y a aussi son rôle.  

Benoit n'est pas à Plédran la semaine. Il travaille à Glomel près de Rostrenen, dans une entreprise de maraichage. Le week end, il rentre chez ses parents... qui ne le voient pas beaucoup... si ce n'est après les matchs. C'est tellement beau la passion exprimée de cette façon : simple  

Dans son panel de qualité, Benoit a trouvé aussi son rôle dans le kop du CSP : celui de porte drapeau. Les épopées de la saison dernière (coupe de France et la montée des U18) lui ont fait revivre ses premières émotions des 95. Lors du match crucial des U18 contre Uzel à Horizon, il n'en finissait plus d'agiter le drapeau bleu et blanc de son club. Et il attend avec impatience le prochain tour de Coupe Gambardella  (Vitré - Plédran) pour retourner avec les équipes jeunes (peut être ses préférées).  

C'est un personnage discret à l'origine, qui a su, par ses qualités, devenir indispensable.

Je le répète : IN - DIS - PEN - SABLE.

Benoit est le copain de tous.

Benoit aime Plédran

Plédran aime Benoit  

VIVE LE CSP !!!!!

Commentaires

Staff
Gérard Rault
Gérard Rault 20 octobre 2018 08:28
Supporter

Et bien sur que oui Gaël, Benoît nous est tous familier le dimanche au stade. Très poli, toujours un bonjour, discret comme tu l'écris, Benoît mérite bien d'être mis en avant, dans son investissement et sa passion pour le club et le football Plédranais, qu'il continue comme cela ....

+