CS PLEDRAN : site officiel du club de foot de PLEDRAN - footeo

TE SOUVIENS-TU... RLUTUTU ? CSP U19 - Grâces AS / finale 1995

14 décembre 2017 - 22:26

Pour ce 2e volet du TURLUTUTU, j'ai choisi un souvenir un peu plus récent que l'épopée de 82 en coupe Ange Lemée.

 

L'occasion était trop belle avant la réception de l'AS Grâces ce dimanche 17 à 15h. (venez nombreux !) (si le temps le permet !!!)

 

1995

Très grande année pour le CS Plédran : c'est la 1ere victoire des séniors en coupe du conseil général. Ils récidiveront l'année suivante. Ce doublé historique des Plédranais ne doit pas faire oublier d'où il vient.

Bien sûr, l'équipe A du CSP n'a pas volé ses trophées.

Bien sûr son niveau de jeu et la qualité des ses joueurs était fantastique.

Mais j'avance une hypothèse : ET QUE CE SERAIT IL PASSÉ SI LES U19 AVAIENT PERDU EN LEVER DE RIDEAU ???

 

JUIN 1995 DONC ! Le CS Plédran a réussi l'exploit de qualifier 2 équipes en finale de coupe départementale. Les U19 (appelés autrefois juniors) joueront contre Grâces en lever de rideau de la A qui affrontera La Motte.

La génération des Pasco Guinard Loas a fière allure.

Mais la jeunesse plédranaise pousse

2 juniors joueront la finale avec l'équipe Séniors : Benoit André et Gaël Laumonier participeront activement au succès de leurs ainés

L'équipe juniors est donc amputée de ses 2 meilleurs atouts.

Mais elle a de la réserve...

 

Cette année là, le jeune président William Le Bellego a un joli staff pour diriger les u19 : 2 papas !!!

Et oui, quand on dit que Plédran a un esprit famille, ça s'est bien vérifié cette saison là.

Loic Le Helloco est assisté de Jacques Corre (papas de Romuald et d'Erwan)

Le groupe de joueur est de très belle qualité dans toutes les lignes. Mais la profondeur de banc n'est pas énorme.

Ils vont finir 1er de leur championnat avec un nombre de buts marqués remarquable qui leur vaudra l'attribution du Challenge de l'Offensive de la meilleure attaque de leur catégorie.

Pleins de confiance, ils vont défier les banlieusards Guingampais.

Mais il vont les défier à 11 !!!

Aucun remplaçant ne sera sur la feuille de match ce jour là. Incroyable !

Comme je vous le disais précédemment, il y avait peu de joueurs dans cette catégorie. Diminués de leur 2 phénomènes pour jouer en séniors. Et enfin, point des plus importants : le buteur de l'équipe, Jérome Thoraval, enterre ce jour là son grand père.

Ce point fait sans doute partie, bien malheureusement, des raisons du futur succès de l'équipe.

Dans le groupe, il y a une forte cohésion entre les jeunes. Depuis tout petit ils se retrouvent sur le rectangle vert chaque semaine, et sur le bitume de leurs quartiers à la fin des cours.

Jérome Thoraval est un leader du groupe. Son absence, chacun sait qu'elle est très préjudiciable. Mais le chagrin de leur copain décuplera la force des U19 pour chercher le succès dans un scénario que seul le football peut proposer.

 

L'équipe est composée d'Adrien Le Roux (gardien), Jérome Bréhelin, Erwan Corre, Romuald Le Helloco et Fred Nivet (défenseurs), Jérome Allo, Olivier Tanguy et Jérémy Etienne (milieu), Vincent Gérot, Anthony Jégou et Lionel Rault (attaquants)

Le match est serré. Aucune des 2 équipes ne trouve la faille, mais tout le monde sait qu'avec les 3 grands absents cités, le match aurait été une formalité.

0-0 à la mi temps.

Sur la pélouse sèche du stade de St Cast (ville de la finale cette année là), les jeunes Plédranais se donnent à fond. 2 cars de supporters plus un paquet de voitures ont fait le déplacement pour les soutenir.

Et puis... ils y a les séniors derrière. FAUT PAS LACHER.

Une défaite serait vécue comme une honte par ces fiers jeunes hommes.

Et puis... la responsabilité de lancer le match des ainés !

Et oui : si on gagne le lever de rideau, ce sera le feu pour le match phare du jour. Et donc plus de chance pour faire l'exploit : 2 victoires en coupe le même jour !

 

Les minutes s'égrainent. Les verts de Grâces peuvent faire des changements et apporter du sang frais...

...Pas les Blancs et Bleus !!!

Jérome Bréhelin souffre de la cuisse. Il ne peut pas sortir. Il serre les dents sur son aile droit.

Il reste quelques minutes, et le match bascule dans une hystérie.

Les joueurs de Grâces font un beau mouvement collectif, la défense Plédranaise prend l'eau. Le gardien Adrien Le Roux sort. Mais dans son dos le ballon file droit dans le but vide...

Le sort est connu.

Il ne reste plus de temps.

Les joueurs sont cuits sous un chaud soleil.

Le but est inévitable.

MAIS LA MAGIE VA CHOISIR SON EQUIPE

Erwan Corre, le libéro, plonge comme un gardien, et stoppe grossièrement le ballon de la main.

Le pénalty est accordé.

L'arbitre n'expulse pas Erwan car la double sanction ne se pratique pas en ce temps là. Erwan le savait, le malin !

Et comme Graces va marquer son pénalty, l'arbitre n'a pas la force d'expulser l'un des meilleurs joueurs des 22 ce jour là.

Alors un joueur vert se présente face à Adrien.

...

N'oubliez pas la A derrière

...

N'oubliez pas Jérome à l'enterrement de son grand père et la promesse de ses copains

...

N'oubliez pas qu'ici : c'est Plédran !

 

Adrien stoppe le pénalty. Incroyable !!!!!!!!!!!!

Il ne reste plus de temps. Ou presque.

Le match a basculé. On joue les arrêts de jeu.

Lionel Rault déborde. Il centre.

Et qui est là : l'avant centre Anthony ? le meneur de Jeu Olivier ? Le jeune prodige Vincent ? NON !

ROMUALD LE HELLOCO, le stoppeur s'arrache de son camp. De la tête, il catapulte le cuir au fond des filets

Il offre la victoire à l'équipe de son papa.

Le sort est très dur pour l'AS Grâces. Mais il est tellement beau pour Plédran !

Captain Oliv' brandira la coupe. Et l'équipe séniors après lui !!!

 

S'en suivi un retour à Plédran en fusion, une soirée inoubliable.

Le concert de klaxons au bourg s'entend à des kilomètres à la ronde.

Les 2 équipes séniors et U19 se retrouvent autour du rond central du terrain de St Maurice.

Ils ont déposé les 2 coupes au milieu du terrain. Chantant, riant, ils iront chacun leur tour embrasser leur coupe en faisant des incantations aux Dieux du Foot qui leur faisait passer la plus belle soirée de leur jeunesse

 

Les petits U19 auront la permission de minuit

Le bar du centre de Didier Vadet sera retourné.

 

Quelques semaines plus tard. Olivier Tanguy et ses copains iront recevoir leurs maillots et leur coupe du challenge de l'offensive à Fred Aubert, à la mi temps du match de Ligue 2 contre le Stade Brestois 29 (tiens, encore eux !).

 

Alors j'ai une réponse à la question que j'ai posé : QUE CE SERAIT IL PASSÉ SI LES U19 AVAIENT PERDU EN LEVER DE RIDEAU ???

Et bien la fête n'aurait pas été la même. La A aurait sans doute gagné sa coupe. Le challenge de l'offensive et la monté en championnat étaient déjà dans la poche de U19.

Mais on n'aurait jamais eu cette soirée.

ET N'OUBLIEZ PAS QU'A PLÉDRAN, ON VIBRE D'ABORD POUR NOS JEUNES

 

PLÉDRAN C'EST PLUS QU'UN CLUB : UN VILLAGE, UNE FAMILLE !

 

ALLEZ LE CSP

Commentaires

+